menu

Nos établissements
La démarche d’admission

Accompagner les personnes en situation de handicap mental et psychique, c'est aussi les aider, ainsi que leurs proches, dans la démarche d'admission à nos établissements.

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont chargées de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Il existe une MDPH dans chaque département, fonctionnant comme un guichet unique pour toutes les démarches liées aux diverses situations de handicap.

 

Elles ont été créées par la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 et offrent  aux personnes handicapées et à leurs familles un accès unique aux principaux droits et prestations auxquels elles peuvent prétendre. Il peut exister dans votre département des annexes de proximité appelées  coordinations handicap locales.

 

La MDPH a pour vocation de simplifier les démarches permettant de bénéficier d’une orientation vers un établissement ou un service ; de percevoir des allocations ou de faire valoir ses droits, par exemple pour bénéficier de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), de la Prestation de compensation, de la carte d’invalidité, etc. et d’accéder à la formation et à l’emploi.

 

L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH est d’abord chargée d’évaluer la situation de la personne afin de lui offrir des réponses en adéquation avec ses besoins et le projet de vie qu’elle a formulé. En lien avec la personne est construit un plan personnalisé de compensation (PPC) qui peut proposer des réponses à des besoins très divers : aides individuelles, hébergement, logement adapté, aide à la communication, scolarisation, orientation professionnelle...

 

Le plan personnalisé, auquel sont jointes les observations éventuelles de la personne, est soumis pour décision à la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à laquelle participent entre autres des représentants des usagers. Chaque décision est motivée et précise la durée d’ouverture des droits attribués. Celle-ci est en général comprise entre un et cinq ans sauf si un texte prévoit une durée différente. La décision est notifiée à la personne concernée et aux organismes intéressés, soit pour le financement des prestations, soit pour la mise en œuvre des orientations.

 

Pour pouvoir être accueilli dans l'un de nos établissements (à l’exception des Groupes d’Entraide mutuelle et dispositifs de logements comme les résidences accueil) , la personne en situation de handicap doit bénéficier d’une notification CDAPH à jour préconisant le type d'établissement ou service vers lequel elle peut s'adresser (SAVS, ESATFoyers, FAM, MAS...).

 

Pour chacun de ses établissements et services, la Fondation des Amis de l’Atelier met en place une commission d’admission en charge d’examiner les candidatures. Si les caractéristiques et prestations de l’établissement et services correspondent aux besoins de la personne mais que nos établissements et services ne disposent pas de place disponible, la candidature est placée en liste d’attente.

Pour les ouvertures de nouveaux  établissements ou services, n'hésitez pas à nous contacter pour recevoir un dossier complet de candidature.

 

Toutes les demandes donnent lieu à une réponse personnalisée. Avant toute décision d’admission, des rendez-vous avec la direction de l’établissement ou du service concerné sont organisés.