menu

La Fondation
Nos valeurs et notre Projet 2020 - 2025

Des convictions chrétiennes fondatrices vécues dans le respect de la laïcité

Dans la continuité de ses fondateurs, originaires des Eglises Protestantes et mus par une foi agissante, la Fondation des Amis de l'Atelier se met au service de personnes parmi les plus défavorisées, les plus fragiles, tout particulièrement celles touchées par diverses formes de handicap, ou dépendance.

Son action s’inscrit dans la fidélité aux valeurs humanistes et aux convictions chrétiennes qui lui ont donné naissance, et cela  dans le respect de la laïcité. A ce titre elle est partenaire de la Fédération de l’Entraide Protestante.


Elle se met au service de l’autre sans exclusive, et considère comme primordial le refus de toute forme de discrimination, de toute espèce de rejet et de toute attention moindre. A ses yeux, la personne que les circonstances de la vie ont rendue vulnérable a autant de valeur que celle qui peut paraître plus forte et plus assurée.

Soucieuse de faire passer l’homme avant les structures et les systèmes, la Fondation prend vie et sens autour des personnes qu’elle accompagne. Elle  trouve dans ses racines chrétiennes l’incitation à faire place à l’espérance, qui se traduit par   la conviction que tout individu dispose d’une capacité de développement qui doit recevoir les moyens de s’épanouir pleinement.

 

Le Projet 2020 - 2025
 

Au travers du Projet 2020 - 2025 de la Fondation des Amis de l’Atelier, son Conseil d’Administration réaffirme ses valeurs et ses ambitions pour les 5 années à venir.



De ses origines, la Fondation des Amis de l’Atelier garde profondément ancrée en elle cette conviction que toute personne porte en elle une richesse à même de se révéler dans un environnement propice. Elle entend donc créer les conditions pour cela et ainsi contribuer à construire une société dans laquelle chacun trouve sa place, en se mettant au service des personnes à risque d’exclusion et, plus spécifiquement des personnes qui souffrent d’un handicap et doivent vivre dignement avec. À cet effet, elle met l’accent sur la primauté et l’unicité de la personne, le refus de la fatalité, l’espérance, l’authenticité et la prise en compte de la spiritualité dans le respect de la laïcité.
La Fondation des Amis de l’Atelier se place dans la perspective d’apporter le meilleur accompagnement qui soit pour chaque personne accueillie, sans distinction, et pour cela d’agir à tous les niveaux qui y participent : terrain, administratif ou logistique.

L’action de la Fondation se déploie tout particulièrement avec l’objectif de répondre aux ambitions suivantes, posées par la gouvernance de la Fondation, à savoir l’accueil et respect de l’expression de la personne, une démarche résolument inclusive et le fait d’être force de proposition et d’innovation.
 

Ces valeurs et ces ambitions ainsi réaffirmées par le Conseil d’Administration, ce sont alors les professionnels de la Fondation qui ont travaillé de manière collaborative pour définir la stratégie de mise en œuvre.
651 salariés et usagers ont ainsi participé et travaillé, dans le cadre de 70 réunions, sur la déclinaison stratégique et la proposition de 236 actions.
 

La déclinaison stratégique de ce nouveau Projet ainsi construite réaffirme les enjeux « cœur de métier » suivants :

  • affirmer la primauté de l’exercice du droit commun dans l’accueil et l’accompagnement,
  • favoriser l’émergence de l’auto-détermination et adapter l’accompagnement à ce principe,
  • développer une expertise et garantir un socle commun de pratiques, quelle que soit la typologie du handicap,
  • agir en direction des aidants en offrant à l’entourage (famille et proches) des dispositifs de soutien, d’information, de formation, de répit et d’accompagnement,
  • développer une culture médicale et soignante au service de la politique médicale et de prévention,
  • relever le défi des nouvelles technologies en favorisant l’acculturation numérique au service de l’inclusion des usagers.


Ces priorités concernant notre cœur de métier seront soutenues par une organisation et un management adaptés aux évolutions des politiques publiques et aux ambitions de la Fondation et par le développement d’un dispositif de pilotage permettant l’efficience globale de la Fondation au travers de la définition d’indicateurs de pilotage pertinents et efficients et de la mise en place d’un contrôle interne.
 

La Fondation s’engage à insuffler une politique de gestion des risques apprenante, maîtriser la capacité de développement et favoriser l’innovation pour répondre aux besoins actuels et futurs et structurer et favoriser les partenariats. Enfin, elle mettra tout en œuvre pour favoriser une culture commune au sein de la Fondation et pour renforcer la formation interne par la structuration du service formation.

 

Téléchargez le projet 2020 - 2025 de la Fondation

 

Atelier de Réflexion Ethique de la Fondation des Amis de l’Atelier

A quoi sert un Atelier Ethique ? 

Un atelier Ethique émet des avis qui ne sont ni des solutions, ni des injonctions. Par son approche un peu différente et, en s’appuyant sur les fondamentaux de l’Ethique, cette réflexion nous aide à envisager toutes les solutions possibles pour que les professionnels puissent ensuite, au sein de leur  établissement, choisir la meilleure solution possible pour la personne accompagnée.

 

Contexte et présentation

Le Conseil d’Administration, en accord avec les acteurs de terrain de la Fondation, ont fait le constat que les différentes évolutions de nos missions nous placent en situation de prendre des décisions dont les enjeux éthiques sont de plus en plus prégnants. Nos questionnements sont liés en particulier aux enjeux de liberté et de reconnaissance en tant que sujet, des personnes en situation de handicap que nous accompagnons. Comment réussir notre mission d’aide et de protection tout en faisant émerger et en favorisant la réalisation d’un parcours de vie choisi ?

 

Pour pouvoir mener cette réflexion, notre instance interne de réflexion éthique aura trois principales missions :

• une mission terrain en étant un appui à la réflexion des professionnels de terrain dans des situations précises par le biais de la création d’une cellule mobile,

• une mission institutionnelle, car ce travail de proximité nous aidera à consolider et faire évoluer notre socle commun de valeurs institutionnelles,

• une mission plus politique, en nous permettant à terme, d’émettre des avis et de participer à la réflexion nationale sur la cause du handicap en France.

 

La Fondation est consciente que la mise en place d’une instance éthique est un projet important et structurant dans le temps pour lequel nous devons nous donner les moyens d’assurer sa pérennité. C’est pour cela que nous avons souhaité lui accorder un temps dédié, bien distinct de l’action dans une instance autonome et pluridisciplinaire. La constitution du groupe de 14 personnes, s’est faite exclusivement sur la base du volontariat et une grande attention a été portée à la notion de parité, tant entre homme et femme, qu’entre administrateurs et professionnels de terrain, soignants ou accompagnants éducatifs. M. Yannis Constantinidès, philosophe, nous accompagne dans nos réflexions, ainsi qu’un représentant des familles.

A ce jour, le groupe est constitué de 6 professionnels, 4 administrateurs membres du Conseil d’Administration, 1 représentant des familles, 1 représentant de la Direction générale, 1 philosophe et 1 juriste.