menu

Vivre
Nos actualités

La Fondation des Amis de l’Atelier organise le 18 octobre Duo2, une journée permettant à des salariés valides de partager le quotidien d’un travailleur en ESAT

 

Après les retours d’expérience extrêmement positifs du Duoday en avril dernier, et pour répondre à une demande récurrente des travailleurs d'ESAT et des salariés du milieu ordinaire, la Fondation des Amis de l’Atelier lance le 18 octobre prochain, le Duo2.

 

Duo2, un Duoday inversé

La Fondation des Amis de l’Atelier a participé pour la première fois le 26 avril dernier, au Duoday, permettant à 60 personnes en situation de handicap psychique et mental de passer une journée en binôme avec un collaborateur volontaire, en entreprise, dans une administration ou une association.

Grâce à l’accueil des tuteurs et des entreprises, le Duoday a permis aux participants en situation de handicap de bénéficier d’une première approche du milieu ordinaire du travail, de les éclairer éventuellement sur des pistes d’orientation ou de révéler des vocations !  Et plus généralement d’être valorisés grâce à la confiance que les tuteurs leur ont témoignée.

Cette journée a aussi été l’occasion de mettre en lumière l’intérêt des collaborateurs « valides » de découvrir l’univers de travail des personnes en situation de handicap, et du côté de ces derniers, l’envie de montrer leur environnement, leur activité, partager leur savoir-faire et leurs compétences.

 

Duo2 pour changer le regard sur le handicap

Pour répondre à cette attente, la Fondation des Amis de l’Atelier organise le 18 octobre le Duo2, une journée lors de laquelle 50 salariés « valides » pourront découvrir le quotidien de 50 travailleurs de 8 ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de la Fondation.

Une des missions et ambitions fortes de La Fondation des Amis de l’Atelier est de favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans le monde du travail « ordinaire ». Pour y parvenir, il faut changer le regard sur le handicap, mettre en avant les compétences, les facultés d’apprentissage et d’adaptation de très nombreuses personnes en situation de handicap.

Pour cela, le Duo2 représente une formidable opportunité.

« Nous réalisons des actions de sensibilisation auprès des salariés, sur les différentes maladies ou troubles dont souffrent les personnes que nous accompagnions. Il n’en demeure pas moins que tout ceci reste souvent trop abstrait et théorique.

Nous communiquons également auprès de nos usagers sur le milieu ordinaire de travail. Cependant nous sommes convaincus que l’échange dans l’opérationnel, et le partage sur le terrain restent la dynamique la plus pertinente. Chacun appréhende de manière factuelle les besoins de l’autre et ainsi comprend et accepte plus aisément les attentes singulières de son collègue » explique Sabine Lucot, Chargée de projet insertion professionnelle à la Fondation des Amis de l’Atelier.

À ce jour, de nombreuses entreprises, des mairies, des ministères et associations ont manifesté leur intérêt et des collaborateurs volontaires participeront au Duo2.

Pour Jean-François Pellen - Responsable du Développement Sodexo Santé Médico-Social «engagé depuis plus de dix ans sur le sujet du Handicap, ce type d’action permet de faire vivre une nouvelle expérience à nos collaborateurs en déconstruisant les stéréotypes qui peuvent subsister malgré nos campagnes d’information ».

« Lors du Duoday, j’ai accueilli dans mon magasin Naturalia, Sébastien, un travailleur de l’ESAT la Vie en Herbes, qui est un de nos plus importants fournisseurs de tisanes Bio. Alors, lorsque j’ai reçu cette invitation Duo2, pour venir partager le quotidien de Sébastien, j’ai tout de suite répondu présent.  Je souhaite à mon tour découvrir son environnement, dans un milieu adapté au handicap, et surtout son savoir-faire. Car il est fier de parler de son travail et il ne laisse pas transparaître ses difficultés », Christophe Blanchard – Responsable de magasin Naturalia.

 

Une ambition à long terme          

Le Duo2 est le premier rendez-vous d’un projet au long terme. En effet, l’objectif de la Fondation est d’organiser régulièrement des rencontres entre le milieu protégé et le milieu du travail ordinaire, afin de changer les regards et nouer des partenariats durables avec les entreprises.

Pour Sabine Lucot « Si nous voulons réussir l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde de l’entreprise, nous devons co-construire cette insertion avec les employeurs et les futurs collaborateurs. Il est essentiel d’établir cette alliance de travail et cette relation de confiance avec l’appui extérieur d’un job coach de notre plateforme. »

Cette première journée s’inscrit dans un programme global qui sera développé au sein de la plateforme Insertion & Hanploi de la Fondation des Amis de l'Atelier.

 

 

Partager cette actualité sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter